Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DanielPoutheCreations.over-blog.com

Voici quelques unes de mes réalisations, des tableaux, des décors, des enseignes.

DanielPoutheCreations.over-blog.com

Pont sur Yonne

Réalisation d'une fresque sur le thème : Le vieux Pont ( de PONT sur YONNE ), avec en arrière plan la ville de Pont sur Yonne, ainsi que le nouveau pont ( en construction ) que l'on voit sous la dernière arche. J’ai été obligé de le faire en 2 parties, car mon atelier n'était pas assez haut...

Inutile de vous dire que j'ai pris énormément de plaisir .

 

Sur panneaux bois en acrylique. Format 7,50 m x 3;70 m.

Année 2020

Les coulisses du décor...

Le détail de la troisième arche

  Le village, en cours de réalisation.

(Les pages de publicité sur la viande, ne font pas partie du projet)  

Début de vue d’ensemble

 

Vous avez remarqué en bas à gauche un blason où on y voit un homme tenant un objet protégeant le pont qui enjambe l’Yonne (lionne) et surmonté des trois royales fleurs de lys.

Ceci mérite une petite explication.

 

Le pont de pierre de Pont-sur-Yonne, tel qu’on en voit encore trois arches fut construit en 1684 par l’architecte Libéral Bruand sous les ordres de Louis XIV en remplacement du pont de bois peu résistant aux crues.

 

On trouve facilement sur internet, une définition héraldique simple d’un blason qu’on attribue à Pont-sur-Yonne.:

« D'azur au pont d'argent maçonné de sable, à trois arches ajourées de sable, posé sur des ondes d'azur et surmonté de trois fleurs de lis d'or mal ordonnées. »

Ce qui conduirait à dessiner un blason comme ceci :

source : https://armorialdefrance.fr/page_blason.php?ville=12124

  Cette définition et le graphisme qui en découlent font, diplomatiquement, l’impasse sur un événement majeur de l’histoire de la ville qui s’est déroulé, au détriment des hommes d'armes de Jean de Bourbon, quelques 130 ans avant la construction du pont de pierre. Le fleuve était alors enjambé par un un ouvrage en bois.

 

Le voici tel qu’il est relaté par l’abbé HORSON dans son document " Pont-sur-Yonne Recherches historiques" :

. . .

En 1553, Pont-sur-Yonne soutint vaillamment un assaut donné par les gens d’armes de Jean de Bourbon, duc d’Enghien. A quel propos, je ne sais ; souvent la ville avait ordre de refuser le passage, et elle subissait les conséquences de ce refus.

. . .

C’est dans cette rencontre (1553), selon l’opinion de M. Bourry, que les habitants de Pont, manquant de munitions, firent pleuvoir sur leurs ennemis une grêle de pierres et de projectiles de toutes sortes. De là, leur surnom de bons lanceurs de pierres. Pour perpétuer le souvenir de cet événement, la municipalité prit la détermination suivante en 1790 :

« Sur la réquisition du procureur de la commune, avons arrêté qu’il sera empreint au drapeau et sur les boutons des habits uniformes de la garde nationale le blason convenu ainsi qu’il suit :

Trois fleurs de lys d’or dans un fond azuré, et au-dessous un pont de trois arches en argent sur fond de sable, une rivière passant dessous. A l’extérieur, du cartel et à droite, un homme robuste appuyé sur le blason, tenant de la main droite une pierre allégorique à la défense victorieuse par les habitants de Pont-sur-Yonne contre leurs ennemis, ayant pour ce manqué de munitions. A gauche et au-dessous du cartel, une lionne portant le blason et le pont allégorique à Pont-sur-Yonne. Au dessus et au couronnement, un casque orné de panaches aux trois couleurs de la nation. Plus au dessus, dans un ruban flottant sera écrit : Ville de Pont-sur-Yonne, et au-dessous, en pied : Sûreté, Liberté. A Pont-sur-Yonne, 24 juin 1790. »

J’ai pu me procurer un de ces boutons curieux.

Source : Recherches historiques de l’abbé HORSON (Page 39-40) sur http://petitpontois.free.fr/  

source : http://www.numisbel.be/1857_11.pdf

 

Ainsi donc, le vrai blason de la ville, retraçant mieux son passé est bien plus complexe que celui, édulcoré par les puissants de l’époque, pourtant au fait de l’affaire, mais habitués déjà, à réécrire l’histoire.

Pour parfaire l’anecdote, remarquons qu’il existe près de la mairie de Pont-sur-Yonne, la « Rue des lanceurs de pierres ».

Partager cet article

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article